Mot du directeur

Avoir 40, 45, 50, 55, 60 ans et plus est une compétence en soi…

Mettre en valeur cette compétence, plutôt que se sentir menacé par l’impact de l’âge que nous avons, est un art qui pourrait être classé parmi les arts martiaux.

Car il s’agit d’une quête d’attitude qui doit se faufiler dans une jungle de préjugés. Et notre principal adversaire est nous-même. Plus exactement, la somme inouïe de jugements sur les âges, entendus tout au long de notre vie qui se sont enregistrés dans notre mémoire.

Trier le vrai du faux, découvrir la valeur réelle de l’expérience, la ressentir et l’exprimer envers et contre tous est un véritable combat. On peut le livrer à la dure, style karaté, ou en souplesse, style aikido. Chacun sa couleur, chacun sa valeur, mais tous ceux qui ont le privilège de rester vivants, donc traverser les âges, ont l’opportunité de découvrir le trésor caché derrière les préjugés.

Bonne chance et bonne quête.

André Hétu
Directeur général

« En avril 2016, vous m’aviez reçue à vos bureaux et redonné des ailes. En recevant un courriel de notre directeur en ressources humaines, j’ai pensé à vous et à vos clients qui pourraient être intéressés. » C.L.

« J'ai beaucoup apprécié les rencontres de groupe.  Ma conseillère m'a aidé à mieux définir mes objectifs et a su nous donner tous les outils nécessaires pour arriver à notre but ultime...trouver un emploi.  Je n'hésiterai pas à recommander ces ateliers à mon entourage et à y faire de nouveau appel si jamais je perdais mon nouvel emploi.»  S. G.

« Ma conseillère a été d'un grand secours en épurant mon CV et en reformulant mes compétences en des phrases précises et concises. Suite la refonte de mon CV, j'ai reçu 4 offres d'emploi, à la deuxième entrevue,  j'étais engagée. Merci à toute l'équipe. »  J.L.