Mot du directeur

Avoir 40, 45, 50, 55, 60 ans et plus est une compétence en soi…

Mettre en valeur cette compétence, plutôt que se sentir menacé par l’impact de l’âge que nous avons, est un art qui pourrait être classé parmi les arts martiaux.

Car il s’agit d’une quête d’attitude qui doit se faufiler dans une jungle de préjugés. Et notre principal adversaire est nous-même. Plus exactement, la somme inouïe de jugements sur les âges, entendus tout au long de notre vie qui se sont enregistrés dans notre mémoire.

Trier le vrai du faux, découvrir la valeur réelle de l’expérience, la ressentir et l’exprimer envers et contre tous est un véritable combat. On peut le livrer à la dure, style karaté, ou en souplesse, style aikido. Chacun sa couleur, chacun sa valeur, mais tous ceux qui ont le privilège de rester vivants, donc traverser les âges, ont l’opportunité de découvrir le trésor caché derrière les préjugés.

Bonne chance et bonne quête.

André Hétu
Directeur général

« Un gros MERCI à toute l'équipe pour la disponibilité & convivialité. Votre approche et votre façon d'être m’a permis d'être confortable face à l'inconnu d'une recherche d'emploi.»  Y.G.

« Je considère mon passage chez Midi-Quarante comme une expérience des plus enrichissantes et je n'hésiterais certainement pas à recourir à nouveau à vos services professionnels, courtois et surtout très empathiques. Je n'avais jamais vécu une perte d'emploi et je peux affirmer que c'est extrêmement éprouvant, surtout pour l'estime personnelle. Plus le temps passe, moins les portes s'ouvrent et plus ça devient difficile de se « motiver ». On se rend compte que le temps nous rattrape et on en vient à se demander si on a encore une place sur le grand échiquier du marché du travail...

Encore une fois, merci à toute votre belle équipe pour l'aide inestimable que vous apportez aux gens qui doivent traverser une telle épreuve. Je pense que vos valeurs humaines contribuent davantage à notre succès que tous les judicieux conseils que vous nous donnez. »  G.St-J.

« Je voudrais vous dire combien Midi Quarante a fait la différence dans ma vie.  Au moment où j'ai perdu mon emploi en septembre,  j'étais âgée de 48 ans et n'avais en poche qu'un diplôme de secondaire 5 en esthétique et une solide expérience dans le domaine bancaire.  Croyant que ma chance me servirait à trouver un nouvel emploi, je me suis lancée dans la recherche, sans expérience ou connaissance du marché de l'emploi, ayant été en emploi depuis l'âge de 16 ans sans interruption.

Je suis convaincue que Midi Quarante m’a offert tout le support dont j'avais besoin pour accomplir ma réorientation.  Il faut certainement se prendre en main lors de ces moments difficiles de l'existence mais le support moral et l'encouragement que j'ai reçu chez vous m'ont donné l'espoir que mon désir était réalisable.  Je ne sais comment vous remercier pour cette aide providentielle et souhaite à tout le monde de bénéficier de vos services.  Longue vie à Midi Quarante et merci encore. »  V.B. .