55+

Les 55 ans et plus… le second souffle d’un marché à bout de souffle

Obtenir un emploi après 55 ans, c’est possible?

Plusieurs employeurs seront particulièrement sensibles au bagage de connaissances, au savoir-faire et à la rigueur que possèdent les candidats plus âgés.

Passez une entrevue après 55 ans : Piège ou opportunité?

Quand l’âge devient un enjeu majeur pour l’obtention d’un emploi, il est bon de savoir négocier sa valeur en fonction de ses compétences et de la demande du marché.

Soutien aux travailleurs expérimentés

Projet expérimental de 2008 à 2012. Nous avons ainsi aidé près de 150 personnes à s’adapter au marché du travail en compensant jusqu’à 50 % l’écart salarial entre le salaire gagné précédemment et celui du nouvel emploi et ce, pour une période de six mois.

Le projet fût un succès !

Il a inspiré le Ministère de l’emploi et de la solidarité sociale pour instaurer une nouvelle mesure d’aide aux travailleurs expérimentés dans son plan « Tous pour l’emploi ».

Indicateur des perceptions au travail

Dans le cadre d’un projet pilote, nous avons développé un outil psychométrique servant à évaluer les motivations à retourner sur le marché du travail qui s’adresse aux personnes âgées de plus de 55 ans.

La conception et la réalisation de l’outil IPT a nécessité l’expertise de Messieurs Lionel Arsenault, Consultant organisationnel et Jean-Yves Frigon, psychologue, Ph.D., spécialisé en statistiques et chercheur à l’Université de Montréal.

Pour le projet, Midi-Quarante a reçu le Prix Méritas de l’innovation en employabilité du Regroupement Québécois des Organismes pour le Développement de l’Employabilité – RQuODE

« La formule du Café-Réseau est un précieux soutien en période de recherche d'emploi et Midi-Quarante est une ressource incontournable qui nous aide de manière tangible afin de nous remettre sur le marché du travail et même si besoin est, de nous réorienter dans notre carrière.»  A. C.

« Les rencontres de groupe ont été pour moi très éclairantes. Elles m'ont guidé dans ma réflexion sur mes forces et mes faiblesses personnelles. Elles ont aussi mis à jour mes connaissances de la recherche d'emploi qui étaient très "rouillées".»  S. G.

« En avril 2016, vous m’aviez reçue à vos bureaux et redonné des ailes. En recevant un courriel de notre directeur en ressources humaines, j’ai pensé à vous et à vos clients qui pourraient être intéressés. » C.L.