Payer au suivant

  • Vous savez à quel point un bon coup de main est précieux à certains moments de notre vie professionnelle.
  • Vous savez aussi qu’à Midi-Quarante il y a des candidats et des candidates de qualité.
  • Alors, si vous voulez donner un bon coup de main à quelqu’un, n’hésitez pas à payer au suivant.

Vous êtes maintenant dans votre nouvel emploi…

Vous êtes un employeur satisfait de vos travailleurs d’expérience…

Vous êtes en quête d’un candidat d’expérience…

Vous pouvez payer au suivant…

Donc s’il y a des ouvertures de poste dans votre entreprise, ou si vous pouvez faire bénéficier quelqu’un de vos conseils pour une entrevue d’information ou une évaluation de candidature, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

SOUVENEZ-VOUS DE CEUX ET CELLES QUI, COMME VOUS, MÉRITENT DE RÉUSSIR.

« Je vous remercie énormément de m'avoir prêté votre attention et d'avoir vu plus que juste une personne en détresse...  mais quelqu'un qui a encore un certain potentiel à pouvoir se développer.  Merci.»   M. G.

« À 66 ans bientôt, vous pouvez être fiers de moi. Je voudrais vous remercier sincèrement pour TOUT ce que vous avez fait pour moi et j'envoie ce message à ma conseillère pour sa patience et sa dextérité à saisir les besoins et à trouver des solutions pratiques.»  A. L.

« Je tenais à vous informer que j’ai été embauché par l’entreprise Couche-Tard en tant qu’adjointe de direction.  Évidemment, la formation que j’ai suivie chez Midi-Quarante n’y est pas étrangère, et je voulais sincèrement vous en remercier. En effet, j’ai vraiment apprécié vos grandes qualités de formateurs, votre écoute, vos encouragements et conseils qui ont contribué à faire aboutir mes efforts précédents. Plus précisément, vous avez su éveiller en moi l’étincelle me permettant d’améliorer ma confiance et de livrer efficacement une entrevue. J’en profite pour féliciter Midi-Quarante de sa contribution en offrant ce service si essentiel dans notre société! Je n’hésiterai pas à vous référer à quiconque si l’occasion se présente et je vous souhaite bonne continuité. »  ​C. H. ​