Forum régional « Marché du travail: misons sur les 50 ans et + »

La centaine d’intervenants et participants au forum régional «Marché du travail: Misons sur les 50 ans et +» convenaient que ce n’est pas une sinécure de réintégrer le marché du travail passé la cinquantaine. Lire la suite

« J'aimerais vous dire que j'ai accepté un poste dans une entreprise, en tant que conseillère. Un gros merci de votre aide et de votre écoute, ce fût salutaire... vous êtes une bonne personne! » N.C.

« Je considère mon passage chez Midi-Quarante comme une expérience des plus enrichissantes et je n'hésiterais certainement pas à recourir à nouveau à vos services professionnels, courtois et surtout très empathiques. Je n'avais jamais vécu une perte d'emploi et je peux affirmer que c'est extrêmement éprouvant, surtout pour l'estime personnelle. Plus le temps passe, moins les portes s'ouvrent et plus ça devient difficile de se « motiver ». On se rend compte que le temps nous rattrape et on en vient à se demander si on a encore une place sur le grand échiquier du marché du travail...

Encore une fois, merci à toute votre belle équipe pour l'aide inestimable que vous apportez aux gens qui doivent traverser une telle épreuve. Je pense que vos valeurs humaines contribuent davantage à notre succès que tous les judicieux conseils que vous nous donnez. »  G.St-J.

« Mes rencontres avec ma conseillère m’ont donné des ailes simplement parce que je sentais vraiment qu’elle croyait en moi et en mes capacités de décrocher le poste qui me convient. Comme vous le savez, nous sommes très isolés comme chercheur d’emploi, et de se sentir épaulé et soutenu, mais surtout, de savoir que quelqu’un d’objectif croit en nous et en nos capacités de trouver le poste qui nous convient, c’est parfois tout ce que nous avons besoin afin d’avoir la bonne attitude lorsque nous arrivons en entrevue. Je donne à ma conseillère ce crédit pour m’avoir aidé à reprendre confiance en moi et en mes capacités de décrocher ce poste tant convoité.  Je crois que c’est la pierre angulaire de tout chercheur d’emploi puisque notre attitude fait parfois toute la différence dans notre approche, notre façon d’être et ce que nous dégageons.» F. B.