La mise à la retraite forcée….. entrevue de M. André Hétu

La mise à la retraite forcée….. entrevue de M. André Hétu accordée à Me Sylvain Lamarche, de Justice citoyenne – TVRL-1503

« Si je peux faire quelque chose en retour ce sera avec plaisir. J’évolue en ce moment dans un entourage d’une multitude de compagnie. Si je suis informé qu’un poste s’ouvre, je vous en ferai part. »
G. S.

« Je voudrais souligner l’excellent travail et l’appui constant que j’ai reçu de votre part. Par nos rencontres hebdomadaires du début, vous avez su mettre mes compétences en valeur d’une façon professionnelle et tout au long de ma démarche de recherche d’emploi me prodiguer les bons mots d’encouragements dans les périodes difficiles.  Je vous suis très reconnaissant de m’avoir aidé et supporté quand le besoin s’en faisait sentir.  Les rencontres hebdomadaires au Café Réseau m’ont permises de venir me ressourcer à chaque semaine. Comme le vendeur qui travaille seul à besoin de se faire motiver et d’échanger avec ses confrères.  À chaque fois que j’ai assisté au Café Réseau,  le choix  du conférencier était pertinent, le réseautage toujours enrichissant et l’animation toujours dynamique et positive.  Continuez votre travail efficace cela permet à des personnes comme moi de croire en leur valeur et de réintégrer le marché du travail avec la tête haute indépendamment de ce qu’ils ont vécu dans leur vie.»   A. A.

« Il me fait plaisir de vous informer que je suis en emploi. Je tiens à vous formuler mes plus profondes gratitudes pour le soutien, mais avant tout pour votre professionnalisme, et c'est une constatation avant d'être un compliment. Merci encore pour votre indéfectible dévouement.»  R. N.