Accompagnement

La mise à pied d’un membre de votre personnel demeure une tâche pénible et requiert du doigté. Elle entraîne des conséquences autant pour l’employé visé que pour les employés demeurés en poste.

  • Perte de son statut et remise en question de sa valeur
  • Deuil de son réseau professionnel et de son lien d’appartenance
  • Surcharge des employés demeurés en poste
  • Instauration d’un climat de méfiance au sein de l’entreprise

Si le licenciement demeure votre seule option, un service d’accompagnement à la mise à pied vous permettra de

  • Rassurer l’employé et maintenir sa confiance en ses compétences
  • Soutenir l’individu dans sa transition de carrière
  • Éviter les conflits et conserver votre rôle de bon employeur
  • Mobiliser les employés demeurés en poste

Nos services

  • Prise de contact avec l’individu au moment de la mise à pied
  • Accompagnement dans le processus de deuil d’emploi
  • Identification de sa situation personnelle et de ses intentions face à son retour sur le marché du travail
  • Établissement de son profil, ses aptitudes, son expérience, sa formation et ses activités extra-professionnelles
  • Rédaction d’un curriculum vitae
  • Coaching dans la recherche d’emploi incluant la simulation d’entrevue
  • Services d’orientation et bilan de compétences
  • Soutien d’un intervenant en relation d’aide lors de cas problématiques ou à risques
  • Accompagnement des superviseurs

Pour en savoir plus

« Je viens d’accepter une offre d’emploi pour un poste de Gérant en gestion de catégorie pour la bannière Super C et je commence demain matin!!!!! Je voulais vous remercier pour les bonnes rencontres que nous avons eu, j’ai appris bien des choses avec vous et s’il y a un conseil que je peux vous donner: c’est d’être présents dans la tête vos contacts (Be Top of Mind) car ils peuvent vous aider. »  J.R.

« Merci à vous et soyez sans crainte, lorsque j'aurai l'opportunité, je vais payer (ou donner) au suivant……… » L. C.

« Les gens chez Midi 40 ont eu un impact positif important dans ma vie, et en fait, continuent de le faire. »  R.L.