TRAVAILLER APRÈS 65 ANS, POURQUOI PAS ?

Par Jean-Marc Longpré, conseiller en transition et gestion de carrière chez Midi40

Vous êtes retraité et continuez à maintenir une bonne forme physique et intellectuelle ? Vos connaissances informatiques sont à jour ?  L’envie de contribuer à la société reste présente en vous et votre intérêt face au travail est constant ? Vous détenez donc tous les ingrédients nécessaires pour effectuer un retour sur le marché du travail.

Les statistiques indiquent que les personnes de 65 ans et plus représentaient, en 2018, 19% de la population du Québec. Cette proportion grimpera à 25% d’ici 2030. En parallèle, depuis quelques années, les entreprises québécoises peinent à recruter une main-d’œuvre qualifiée. Sentez-vous que votre expérience et vos compétences pourraient combler certains de ces besoins ?

Il est normal qu’à cette étape de la vie, vous ne souhaitiez pas revenir sur le marché du travail au même rythme et dans les mêmes conditions que vous avez connues par le passé. Pour un retour au travail réussi, il faut commencer par définir ce que vous voulez offrir et quelles conditions de travail conviendraient à votre rythme de vie actuel. Ensuite, vous devez trouver le secteur d’activité qui répondra à vos besoins. Il est entendu que les employeurs ont avantage à mettre en place des conditions favorisant une conciliation travail-retraite afin de faciliter le retour des travailleurs expérimentés sur le marché du travail. Plusieurs le font déjà ! Ils ont compris que dans le marché actuel, où le manque de main d’œuvre est criant, votre bagage pourra assurément répondre à leurs besoins de recrutement.

Midi40, peut vous aider dans cette réflexion et dans la recherche d’entreprises qui pourraient bénéficier de votre expérience et de vos compétences. Vous croyez que c’est une utopie ? Nous avons plusieurs exemples pour vous convaincre du contraire ! Je fais, moi-même, parti de ces exemples. À plus de 70 ans, je travaille deux jours semaines et j’ai encore le sentiment d’être une valeur ajoutée dans mon travail de conseiller en transition et gestion de carrière. Ce travail m’apporte beaucoup de satisfaction et me donne le sentiment d’être utile. De plus, j’ai la chance de côtoyer des gens extraordinaires et d’avoir un employeur très accommodant. Le bonheur quoi !

Pas encore convaincu que cela est possible ? Voici d’autres exemples qui illustrent bien que tout est possible, si on ose :

  • Sow, 70 ans, conseiller aux ventes dans le commerce de détail ;
  • Jocelyne, 73 ans, préposée aux bénéficiaires ;
  • Mustapha, 70 ans, huissier audiencier ;
  • Daniel, 65 ans, rédacteur technique

 

J’espère avoir réussi à provoquer un questionnement sur le sujet ! Bonne réflexion !

Jean-Marc Longpré

« Ma conseillère a été d'un grand secours en épurant mon CV et en reformulant mes compétences en des phrases précises et concises. Suite la refonte de mon CV, j'ai reçu 4 offres d'emploi, à la deuxième entrevue,  j'étais engagée. Merci à toute l'équipe. »  J.L.

« Merci à Midi-Quarante d’exister. »S.G. « Longue vie à Midi-Quarante. »
G. L.

« Je tenais à vous informer que j’ai été embauché par l’entreprise Couche-Tard en tant qu’adjointe de direction.  Évidemment, la formation que j’ai suivie chez Midi-Quarante n’y est pas étrangère, et je voulais sincèrement vous en remercier. En effet, j’ai vraiment apprécié vos grandes qualités de formateurs, votre écoute, vos encouragements et conseils qui ont contribué à faire aboutir mes efforts précédents. Plus précisément, vous avez su éveiller en moi l’étincelle me permettant d’améliorer ma confiance et de livrer efficacement une entrevue. J’en profite pour féliciter Midi-Quarante de sa contribution en offrant ce service si essentiel dans notre société! Je n’hésiterai pas à vous référer à quiconque si l’occasion se présente et je vous souhaite bonne continuité. »  ​C. H. ​